Musée de Fully: Savoir-faire alpin et Hydroélectricité

Pour créer un lieu d’expérimentation et de formation unique
Logo

facebook

 

Musée de Fully

 

En 2018, pour affirmer le caractère public de ses projets et avoir plus de visibilité, la Fondation Martial Ançay crée le Musée de Fully.

 

Les activités sont régies selon une charte.

Cliquer ici pour voir la charte

 

 

Genèse et développement du Musée

L’aventure institutionnelle du Musée de Fully débute en 1964 lorsque le collectionneur Martial Ançay commence à rassembler, et cela pendant plus de quarante ans, près de trois mille objets, textes et enregistrements liés au savoir-faire alpin et aux traditions rurales régionales.

Dans le but de sauver, de conserver, de mettre en valeur et d’accroitre l’ensemble de ses collections, la Fondation Martial Ançay est créée en 1999 et protège ainsi ces dernières d’un démantèlement possible en les rendant juridiquement inaliénables. Dès 1999, avec l’aide de la Loterie Romande et sur les conseils de M. Werner Bellwald, conservateur de l’Association Valaisanne des Musées, la Fondation effectue un inventaire global et méthodique de ses collections et documente scientifiquement chacun de ses objets par le biais de fiches. Ces dernières contiennent des notes de terrain réalisées en français et en patois par le collectionneur, des enregistrements sonores et des photos documentant les multiples sujets liés à l’artisanat et à la vie quotidienne, du 18e siècle à nos jours.

En 2018, pour affirmer le caractère public de ses projets et pour renforcer sa visibilité, la Fondation Martial Ançay crée le Musée du Savoir-Faire Alpin. Disposant désormais de réserves de qualité garantissant la conservation de ses collections ainsi que d’une zone de travail fonctionnelle, le Musée envisage la création d’une exposition permanente par la mise en place d’une scénographie muséale.

En 2020, la Commune de Fully met à disposition de la Fondation des locaux supplémentaires, à l’est du Musée, qui accueillent encore aujourd’hui l’ancienne turbine et qui conservent les vestiges de l’arrivée de la conduite forcée. En plus de ces équipements hydro-électriques rares, le Musée s’est vu confier une importante collection d’objets liés à l’avènement de l’hydro-électricité en Suisse. Désireuse d’englober dans ses collections ce riche patrimoine hydro-électrique revêtant une importance particulière dans un Canton où la production d’électricité par le biais des barrages fait partie intégrante de son économie, le Musée décide de changer une nouvelle fois de nom. Intitulée désormais « Musée de Fully. Savoir-faire alpin et hydro-électricité », cette institution peut, dès lors, mettre en valeur cette collection industrielle unique, dans un écrin architectural qui l’a vu naître.

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL


Musée de Fully: Savoir-faire alpin et Hydroélectricité